La Nouvelle Tribune

Abus sexuels : La Minusca à nouveau éclaboussée en Centrafrique

Espace membre

Les frasques sexuelles des soldats étrangers continuent en Centrafrique. Selon un communiqué de l’Onu, de nouvelles accusations d’abus sexuels sur des mineures ont été enregistrées.

Le communiqué publié ce mardi indique que des casques bleus ont été accusés d’avoir sexuellement abusé de quatre fillettes interrogées par des enquêteurs de l’Unicef à Bangui. Les soldats dont les identités et les nationalités sont encore gardées secrètes seraient de trois différents pays. Saisie par ces accusations l’Onu a annoncé avoir diligenté de nouvelles enquêtes qui aboutiront à des sanctions contre les casques bleus qui se seraient rendus coupables des actes d’abus sexuels. L’Onu indique avoir également saisi les pays des casques bleus mis en cause pour des enquêtes parallèles. A propos des sanctions, la Mission des Nations Unies en Centrafrique (Minusca) promet la « tolérance zéro » à ces actes déviants et promet aussi des mesures dissuassives. Il y va de l’intérêt de la Mission et de l’Onu critiquées pour leur échec dans ces dossiers.