La Nouvelle Tribune

Burundi : Le chanteur Lisuba tué par la police

Espace membre

Pascal Trésor Nshimirimana de son vrai nom, le chanteur burundais plus connu sous Lisuba, son nom d’artiste, n’est plus. Il a été tué par la police burundaise ce dimanche dans le quartier contestataire de Musaga au sud de la capitale Bujumbura.

Participant à une manifestation anti-Nkurunziza selon sa famille et ses proches, le chanteur a été abattu après avoir été arrêté par la police qui le présente comme un criminel. Un artiste criminel ? Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la police burundaise lui a attribué ce statut en raison de sa présence parmi les contestataires qui sont tous appelés criminels, terroristes par le pouvoir en place. Des témoins de la scène ont indiqué que l’artiste a été tué d’une balle dans le dos qui lui a transpercé le ventre alors qu’il tentait d’échapper aux policiers qui voulaient le conduire au domicile d’un terrifiant haut responsable de la police. Agé de 27 ans, Lisuba était un artiste instrumentiste polyvalent qui jouait entre autres, les célèbres tambours du Burundi.