La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire : Soro se sert des enfants pour prêcher l’éthique politique

Espace membre

Guillaume Soro n’en finit pas avec les réponses aux attaques et accablantes accusations contre sa personne. Toutes les occasions sont bonnes à cet effet.

Lundi, profitant d’une occasion de distribution de 100.000 jouets aux enfants de Côte d’Ivoire à Bouaké, le chef du parlement ivoirien a jugé utile de donner un cours magistral d’éthique politique à ses détracteurs. Dans une métaphore, Guillaume Kigbafori Soro devenu père noël a souhaité que « l’innocence et la douceur » des enfants fassent tache d’huile en politique. Dans le regard des enfants a-t-il dit, il y a quelque chose de frappant à savoir « l’innocence et la sincérité » qu’il a lues dans leurs yeux. « Je me suis dit, '' mon Dieu ! et si la politique pouvait emprunter aux enfants leur innocence, et si la politique pouvait emprunter aux enfants leur douceur » a-t-il prêché. L’homme politique ivoirien acculé par des accusations de complicité dans le putsch avorté de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle sous le commandement du Général Gilbert Diendéré, jure qu’en Afrique « La politique est le lieu de la méchanceté, de la calomnie, du dénigrement, le lieu de la jalousie ». Il estime que le monde gagnerait beaucoup si « la politique devenant un jeu pour les hommes politiques » à l’instar des enfants.