La Nouvelle Tribune

Burkina: Arrestation de 20 soldats dans l'affaire "tentative d'évasion de Diendéré"

Espace membre

Ils sont soupçonnés d’avoir planifié l’évasion du général Gibert Diendéré, ex-chef du Régiment de la sécurité présidentielle. Ils sont au moins au nombre de 20 soldats à être arrêté au Burkina.

L’information a été confirmée par le premier ministre, Yacouba Isaac Zida très tard dans la soirée de ce lundi 28 décembre lors d’une conférence de presse. Selon nos informations, les soldats inculpés tentaient d’organiser des attaques dans différents camps millitaires à Ouagadougou afin de créer la diversion pour profiter de l'occasion pour libérer celui qui est considéré comme le commanditaire du coup d’état manqué du 17 septembre dernier. La libération de l’ex chef de la diplomatie burkinabè serait aussi planifiée par ses soldats, a-t-on appris. Les mêmes sources ont indiqué qu’il n’y a une véritable tentative d’évasion à la Maison d’arrêt et de correction des armées, lieu où le général Gilbert Diendéré est incarcéré depuis son arrestation. Dans un contexte où le nouveau président élu, Christian Roch Kaboré prête serment ce mardi 29 décembre, cette affaire fait déjà grand bruit au Burkina.