La Nouvelle Tribune

Congo Brazzaville: Le CNRT appelle à un rassemblement devant le Parti Socialiste à Paris.

Espace membre

Le Conseil National de la Résistance et de la Transition du Congo-Brazzaville (CNRT) condamne avec la plus grande fermeté l'annonce faite le 22 décembre par Denis Sassou Nguesso, dictateur - président, de l'organisation d'élections présidentielles anticipées au premier trimestre 2016 en République du Congo.

Le CNRT rappelle qu'au regard de la Constitution de 2002, Denis Sassou Nguesso ne peut plus se représenter pour un troisième mandat présidentiel. Le CNRT l'appelle à quitter le pouvoir et les Congolais à préparer la transition sans Sassou.

Face à ce nouveau coup de force, le CNRT demande à toutes les forces politiques et citoyennes, à toutes les femmes et les hommes de bonne volonté, au Congo et dans la diaspora, de s'opposer de toutes leurs forces à cette pseudo élection présidentielle qui ne sera que le dernier acte du Coup d'Etat constitutionnel du 25 octobre 2015.

Le CNRT appelle le peuple congolais à passer de la désobéissance civile, qui avait permis de boycotter en masse le référendum du 25 octobre, à l'insurrection citoyenne, seule à même de faire plier le dictateur en place et de lui faire enfin quitter le pouvoir. La Résistance est désormais la seule et unique voie de salut pour libérer le peuple congolais du joug d'un tyran au pouvoir depuis 33 ans !

Le CNRT appelle la communauté internationale à désavouer publiquement les agissements de Denis Sassou-Nguesso qui vont mettre le feu aux poudres dans le pays. Le CNRT rappelle que le président de République française, Francois Hollande, a publié un communiqué de presse transmis à l'AFP le 27 octobre dernier stipulant : « Les conditions dans lesquelles ce référendum a été préparé et organisé ne permettent pas d'en apprécier le résultat, notamment en terme de participation ». La communauté internationale ne veut plus de Sassou.

Le CNRT appelle tous les citoyens et amis du Congo libre à se rassembler devant le Parti Socialiste (10, rue de Solférino 75007 Paris) le lundi 28 décembre de 13h à 17h.

Créé à Paris au lendemain du référendum truqué du 25 octobre 2015 par lequel une nouvelle Constitution illégitime a été imposée au peuple congolais et à la communauté internationale, le CNRT regroupe les forces d'opposition au président - dictateur Denis Sassou-Nguesso.

Vive le Congo libre !