La Nouvelle Tribune

Extradition de Compaoré : Ouattara va recevoir la demande

Espace membre

Bien qu’agité dans l’opinion publique internationale, le dossier de la demande d’extradition de Blaise Compaoré le Président déchu du Burkina Faso, Abidjan ne l’a pas encore reçu officiellement. C’est ce mercredi que la justice militaire burkinabè a annoncé qu’elle s’apprête a déposé la demande d’extradition sur la table des autorités ivoiriennes.

En exil à Abidjan, Blaise Compaoré est visé par un mandat d’arrêt international pour son implication présumée dans l’assassinat de l’ancien président Thomas Sankara. Le mandat d’arrêt émis le 04 décembre selon, le colonel Sita Sangaré, directeur de la justice militaire, a été notifié à Interpol «comme ça se fait ». Blaise Compaoré qui a dirigé le Burkina Faso pendant plus de 25 ans a pris le pouvoir à la suite d’un coup d’Etat militaire soldé par la mort du capitaine Thomas Sankara et de 12 de ses compagnons le 15 octobre 1987. A l’annonce du mandat d’arrêt international, Mariam Sankara, la veuve de l’ancien chef d’Etat s’est réjoui et dit attendre de Blaise Compaoré, la vérité sur la mort de son mari. A Ouagadougou, les examens sur les restes du corps criblés de balle présenté comme celui de Thomas Sankara n’ont pas permis d’avoir des traces d’ADN.