La Nouvelle Tribune

France : Risques de prison, d’inéligibilité et d’amende pour les Le Pen

Espace membre

Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine Le Pen en prison ! C’est bien possible selon les informations diffusées à propos d’une affaire de sous-évaluation de patrimoine qui éclabousse la famille Le Pen.

Selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, ces deux hauts responsables du Front national sont soupçonnés d’avoir caché certains de leurs biens communs. L’instance relève l’absence de certaines propriétés appartenant aux Le Pen dans les déclarations de patrimoines qu’ils ont faites en 2014 en tant que députés européens. Selon un communiqué de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique « Il existe un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité » des déclarations de patrimoines de Jean-Marie et Marine Le Pen. Ceci à cause d’une « sous-évaluation manifeste de certains actifs immobiliers détenus en commun par M. Jean-Marie Le Pen et Mme Marine Le Pen » indique le même communiqué qui précise que Jean-Marie Le Pen a fait « omission de biens mobiliers ». Les deux députés européens ne sont pas les premiers à être épinglés par l’instance qui avait déjà transmis 13 cas concernant des personnalités politiques de tous les bords dont celui l’ancienne ministre du gouvernement Ayrault, Yamina Benguigui qui sera jugé en première instance. Dans leur cas, si le parquet financier confirme l’infraction, Jean-Marie et sa fille selon des sources judiciaires, encourent 03 ans de prison, 10 ans d’inéligibilité et une forte amende de 45.000 euros. En réaction à ces accusations, Marine Le Pen a dénoncé un acharnement politique et une « volonté de nuire ».