La Nouvelle Tribune

Burundi: En attente du feu vert du congrès à propos de la décision de l’Ua

Espace membre

Le déploiement des forces de l’Union africaine sur le sol burundais ne devra pas se faire sans l’aval du gouvernement du président Pierre Nkurunziza. C’est ce qu’a annoncé hier, dimanche un communiqué de la présidence du Burundi. Et pour entériner cette décision de l’Ua, les deux chambres du parlement burundais se réunissent depuis la martinée de ce lundi 21 décembre en congrès extraordinaire pour l’analyser. 

Ainsi, l’on apprend que c’est pour donner la parole aux représentants du peuple (députés) sur le sujet que se justifie la tenue cette réunion. Selon les sources concordantes, seule la décision du congrès sera souveraine et ne devra pas tarder vue le délai de quatre jours donné aux autorités gouvernement du Burundi afin qu’elles se prononcent sur la décision de l’Union africaine. Il faut rappeler que c’est à cause de l’escalade de la violence après la réélection de Pierre Nkurunziza pour un troisième mandat que l’Union africaine a décidé d’envoyer une mission africaine de protection et de prévention au Burundi.