La Nouvelle Tribune

Côte d'Ivoire : Quand Soro Guillaume appelle l'Afrique à se réveiller

Espace membre

En Côte D'Ivoire, Soro Guillaume a appelé devant les députés du pays, l'Afrique à se réveiller. Pour celui qui a failli être traîné de force devant les tribunaux français lors de son séjour en hexagone, les juges français ont voulu l'humilier. « J’ai été blessé et meurtri (...) C’est incompréhensible et relève de l’abus de pouvoir (…). C’est un outrage fait à la représentation nationale, à notre institution, à notre nation » a t-il lancé devant l'assemblée en évoquant le mandat d'amener délivré par une juge française suite à la plainte de Michel Gbagbo.

Mais le président de l'assemblée nationale ivoirienne ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Il a également évoqué d'autres cas similaires récemment observés en Afrique avec entre autres, l'arrestation d'un proche de Bongo en France, et des mandats délivrés contre des officiels marocains et équato-guinéens. Pour lui, il est temps : « L’Afrique doit se réveiller! ».

Il faut dire que le pouvoir en place en Côte d'Ivoire a vu d'un très mauvais oeil la tentative d'interpellation du PAN (ndlr : président de l'assemblée nationale) ivoirien. Mais pour certains internautes africains, il est plutôt amusant de voir quelqu'un qui a été soutenu par la France (en référence au conflit post-présidentiel entre Gbagbo et Ouattara) demander à l'Afrique de se réveiller. Certains pointant du doigt d'autres leaders africains précédemment soutenus puis lâchés par leurs alliés occidentaux. Concernant les écoutes téléphoniques, Guillaume Soro a déclaré que le président Ouattara allait en discuter avec le nouveau président élu du Burkina Faso.