La Nouvelle Tribune

Affaire ‘’enrégistrement audio’’: Roch Kaboré attend la décision de la justice

Espace membre

L’affaire des écoutes téléphoniques entre Guillaume Soro et Djibrill Bassolé qui a défrayé la chronique ces dernières semaines est loin d’être terminée. Se prononçant sur la question, le nouveau président élu du Burkina, Roch Christian Kabaoré a fait comprendre lors de son passage sur une chaine de télévision française ce lundi 14 décembre, que cette affaire appartient à la justice.

Ainsi, le nouveau président burkinabè a expliqué qu’il attend la décision de la justice avant de donner sa position sur cette affaire. Mais il a précisé que cela serait inamicale de la part du président de l’Assemblée ivoirienne, Guillaume Soro si cet enregistrement audio s’avérait authentique.  Il faut rappeler que l’éclatement de cette affaire, Guillaume Soro a toujours nié avoir été en contact avec Bassolé concernant l’organisation du putsch du 17 septembre au Burkina. Dans le même temps, Djibrill Bassolé a dénoncé un coup monté à son encontre. Pour le premier ministre burkinabè, Yacouba Isaac Zida, ces écoutes téléphoniques sont authentiques.