La Nouvelle Tribune

Droits de l’homme: Le cri de détresse de Amnesty International en Algérie

Espace membre

Répression tous azimuts, atteinte à la liberté d’expression. Ce sont là, les dénonciations de l’organisation non gouvernementale, Amnesty International en Algérie. Pour l’organisation, la question des droits humains devient de plus en plus inquiétante dès lors que les populations sont sans cesse victimes de diverses sanctions de la part des autorités gouvernementales.

Ainsi, en marge de la journée mondiale des droits humains célébrée ce 10 jeudi 10 décembre, Amnesty Internationale est revenu sur le sujet. Dans un communiqué, l’Ong a évoqué ses craintes. « Les autorités algériennes ont intensifié la répression de la liberté d’expression en ligne et hors ligne à travers le pays ces dernières semaines », a-t-elle fait comprendre avant d’ajouter: « toute personne qui émet des opinions est poursuivie en justice. Elle est condamnée, généralement, à des amendes de plus en plus élevées ». De ce fait, Amnesty International a lancé un appel aux autorités algériennes afin que les droits de l’homme soient respectés et que la libre expression soit de mise dans le pays.