La Nouvelle Tribune

Niger: Hama Amadou devra patienter en prison

Espace membre

Mauvaise nouvelle pour Hama Amadou. L’ancien président de l’assemblée nationale du Niger reste en détention à la prison de Filingué au nord-est de la capitale, Niamey où il est enfermé depuis son arrestation le 14 novembre dernier à sa descente d’avion. Et pour cause, la cour de cassation vient de rejeter ce mercredi 9 décembre, la demande de liberté provisoire déposée par ses avocats.

Selon la cour de cassation, cette demande est irrecevable. Selon les sources proches du dossier, la cour de cassation n’a pas donné plus de détails sur sa décision ni précisé les motifs du rejet. Les avocats de l’ancien président de l’assemblée nationale du Niger, ont déclaré après l’annonce du procès ne pas comprendre le fondement de la décision de la cour de cassation. Il faut noter que Hama Amadou, candidat déclaré à l’élection présidentielle de février 2016 et opposant du président actuel, Mahamadou Issouffou est poursuivit pour l’affaire de trafic de bébés qui l’a contraient à l’exil en France.