La Nouvelle Tribune

Sénégal : Gaspillage d’argent public dans les hôpitaux

Espace membre

C’est la gabégie dans les hôpitaux au Sénégal. Des auditeurs de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) ont levé le voile sur des cas de gaspillages de ressources financières dans plusieurs centres de santé publiques du pays. On parle de centaines de millions gérées en toute opacité en 2013.

L’Hôpital général de Grand Yoff à Dakar (Hoggy) défraie la chronique avec un cas de passation d’un marché de 295.430.000 F Cfa dont le contrat n’aura été enregistré après l’exécution du marché. Il s’agit d’achat de matériel médical dont on n’avait pas l’assurance qualité. Le deuxième cas inquiétant sur la liste des hôpitaux où règne la gabégie selon les auditeurs de l’Armp, c’est celui du centre hospitalier national Matlaboul Fazaini de Touba où le compteur affiche 204 millions de marché passés sans aucune traçabilité conformément aux principes régissant le domaine. Pareil au centre hospitalier Amadou Sakhir de Thiès pour un cas de marché passé avec 180 millions de F Cfa. Commes ces centres hospitaliers qui fonctionnent en marge des prescriptions de l’article 76 du décret N°2011-1048 du 27 juillet 2011 portant Code des marchés publics en République du Sénégal, le Centre hospitalier Amadou de Louga Sakhir Ndiaye a dépensé 169,6 millions comme bon semblait à ses dirigeants. Beaucoup d’autres centres hospitaliers sont également cités dans le rapport d’audit.