La Nouvelle Tribune

Burundi: Un officier proche de Nkurunziza a été tué

Espace membre

Pendant que le processus de désarmement des insurgés suit son cours au Burundi, les violences s’accentuent. C’est ainsi que le major Salvator Kitahabwa a été assassiné dans une attaque des groupes armés ce dimanche 29 novembre à Bujumbura, capitale du Burundi.

Ce proche du président Pierre Nkurunziza a perdu la vie dans un assaut des insurgés pendant qu’il se trouvait dans un bar dirigé par le mari de la vice-présidente du Sénat burundais. Selon des sources concordantes, cet officier de l’armée burundaise était allé prendre un pot avec des amis  avant l’attaque. Ils révèlent aussi que d’autres clients ont été blessés.  Il faut rappeler que depuis l’annonce du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat puis son élection, le Burundi est plongé dans une violence sans précédent. Malgré les appels au dialogue avec l’opposition et même les sanctions imposées contre son régime, le président Nkurunziza ne démord pas dans sa volonté de conserver le pourvoir.