La Nouvelle Tribune

Zimbabwe : Robert Mugabe sera candidat en 2018 selon Grace Mugabe

A lire

Afrique du sud : Jacob Zuma choqué des inégalités entre noirs et blancs malgré la fin de l’apartheid

Il y a pire que le terrorisme islamiste selon Bill Gates

se connecter
se connecter

Même invalide, Robert Mugabe le président du Zimbabwe sera candidat à sa propre succession en 2018. Grace Mugabe, l’épouse du président zimbabwéen, l’a réaffirmé jeudi où elle a réagi à des rumeurs faisant d’elle le successeur de son mari à la tête du pays.

« J’ai dit que nous mettrons Robert Mugabe sur une chaise roulante pour le présenter aux élections »a martelé Mme Mugabe qui raille à son tour: « Certains se moquent de moi en disant que la femme de Mugabe est folle ». Grace Mugabe dit qu’elle se contente de son statut de présidente de la Ligue des femmes de la Zanu-Pf, le parti au pouvoir. Pourtant son mari, l’actuel recordman de longévité au pouvoir sur le continent africain, selon l’opposition, n’a plus les aptitudes mentales et physiques pour continuer à diriger le Zimbabwe. Le président Mugabe, en septembre dernier a repris intégralement le même discours qu’il avait tenu un mois plus tôt, devant les députés au parlement.