La Nouvelle Tribune

Burundi : Le parti du président Nkurunziza ne veut plus des Belges

Espace membre

Le Cndd-Fdd, le parti au pouvoir au Burundi, ne veut plus des Belges dans le pays. Dans une déclaration, le parti du président Pierre Nkurunziza demande aux Belges vivant au Burundi de quitter le pays.

Le parti au pouvoir a demandé à tous les Belges vivant dans le pays de partir. Pascal Nyabenda, le président du Cndd-Fdd accuse la Belgique d’armer les opposants au pouvoir en place pour déstabiliser le Burundi. Face à la montée de la violence et des assassinats qui se multiplient, les autorités belges avaient déjà demandé à leurs ressortissants de quitter le pays. Les responsables du Cndd-Fdd sont manifestement devenus hostiles à la Belgique et ses alliés européens. Pascal Nyabenda, soutient que c'est « dans le seul but de protéger une nébuleuse politicienne, que le colonisateur belge finance et arme dans ce petit pays ». Pour lui, les « lobbies belges » qui font avec « leurs réseaux de l’Union européenne » des « déclarations apocalyptiques » sont dans une démarche de recolonisation du Burundi.