La Nouvelle Tribune

Communication: Démission du PDG de MTN

Espace membre

Il vient de jeter l’éponge. Le président directeur général de la compagnie téléphonie MTN a été contraint d’abandonner ses fonctions dans l’entreprise. Sifiso Dabengwa, puisque c’est de lui il s’agit a annoncé ce lundi 9 novembre sa démission à la tête de l'opérateur mobile sud-africain.

La principale raison de sa démission, a-t-il expliqué, est liée à l’amende de 5,2 milliards de dollars requise contre le groupe par le Nigeria. En effet, le Nigéria avait ordonné à toutes les sociétés de téléphonie mobile installées dans le pays de désactiver toutes les cartes SIM dont les détenteurs ne s'étaient pas identifiés, ceci dans un délai de sept jours.

Dans le même temps, Abuja avait fait cas d’éventuelles sanctions qui guettaient les sociétés qui ne se seraient pas mises en conformité avec cette nouvelle réglementation. C’est suite à cela que la compagnie de téléphonie sud-africaine, la société MTN a été amendée pour non respect de la loi et doit payer 5,2 milliards de dollars dans un délai de deux semaines. Selon des sources proches, Phuthuma Nhlekoa a été désigné PDG par intérim pour un mandat de 6 mois.