La Nouvelle Tribune

Burkina: Prolongation de la durée de transition

Espace membre

La durée de la transition au Burkina vient d’être prorogée. Ainsi en a décidé les députés du conseil national de transition du Burkina ce jeudi 5 novembre. Un nouveau texte qui évite une situation de vide juridique dans le pays.

En effet, après le soulèvement populaire ayant conduit à la chute du régime de Blaise Compaoré fin octobre 2014, il a été mis sur pied une charte de transition. Cette charte dans son article 20, a déterminé la période du conseil national de transition qui avait pour durée, un (01) an. Ce qui a permis le 21 novembre 2014, l’investiture du président de transition, Michel Kafando. Devant arrivé à terme le 21 novembre prochain, la prolongation de la durée de la transition se justifie par le malheureux événement du push manqué du 17 septembre dernier. Perpétré par les hommes de l’ex-Régiment de la sécurité présidentielle, ce push a porté un coup au calendrier électoral initialement établi. Les élections ont été reportées pour se tenir le 29 novembre prochain. Et c’est pour éviter un vide juridique, que les députés du Cnt ont adopté par 89 voix sur 89, le nouveau texte qui prolonge la durée de la transition jusqu'à la date de prestation de serment du nouveau président du Burkina qui sera élu aux sorties des consultations électorales du 29 novembre.