La Nouvelle Tribune

Corruption :Inculpation de Lamine Diack, ex-patron de l’athlétisme mondial

Espace membre

Le sénégalais Lamine Diack, ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (Iaaf) est inculpé en France. La justice française l’inculpe pour fait de corruption relative à la lutte antidopage.

Comme lui, est également inculpé son conseiller juridique,l’avocat Habib Cissé. Et pour cette même affaire, un médecin en charge de la lutte antidopage au sein de l’Iaaf est aussi placé en garde à vue. Pape Massata Diack, fils de l’ancien patron de l’Iaaf et chargé de mission marketing au sein de l’instance mondiale d’athlétisme a dû rendre le tablier. Il est lui, accusé d’avoir perçu des pots-de-vin pour couvrir des cas de dopage d’athlète russe. De fil en aiguille, la même affaire emporte Valentin Balakhnichev, président de la fédération russe d’athlétisme et précédemment trésorier de l’Iaaf. Celui-ci avait lui-même donné sa démission de son poste à l’Iaaf. Agé de 82 ans, Lamine Diack, est notamment accusé de corruption passive et blanchiment aggravé après une enquête des juges français consécutive à une alerte de l’Agence mondiale antidopage qui avait saisi le Parquet national financier (Pnf) en août dernier.