La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire : Ouattara refuse de composer avec l’opposition

Espace membre

Gouvernement d’union nationale ? Alassane Ouattara le président réélu de la Côte d’Ivoire n’en veut pas. Déclinant succinctement sa politique de gouvernance du pays pendant les cinq prochaines années, le président Alassane Ouattara a rejeté l’idée d’un gouvernement d’union nationale comme solution à la réconciliation en Côte d’Ivoire.

Pour lui,  les gouvernements d’union sont moins efficaces. A son avis, pour parvenir à la réconciliation, il faut la prospérité. Le président Ouattara souhaite que la justice fasse son travail et que soient indemnisées, les victimes de la crise post-électorale de 2010. A propos de l’opposition Ouattara dit qu’elle doit jouer « son rôle d’opposition ». Avec ce discours, on pourrait croire à une volonté manifeste du président réélu à admettre que des proches à lui, impliqués dans des barbaries, soient traînés devant la justice pour répondre de leurs actes. Un grand pas, dirait-on alors, vers la fin d’une justice dite des vainqueurs qui est à l’œuvre dans le pays depuis cinq ans contre le camp des proches de l’ancien président, Laurent Gbagbo poursuivi par la Cour pénale internationale pour crimes de guerre, crime contre l'humanité.