La Nouvelle Tribune

Présidentielle en Guinée : Trois candidats déposent un recours devant la Cour Constitutionnelle

Espace membre

Ils dénoncent une mascarade électorale, un coup de force du président Alpha Condé pour se maintenir au pouvoir. Opposés aux résultats provisoires proclamés par la Commission électorale indépendante (Céni) le 17 octobre dernier, trois candidats ayant pris part à l’élection présidentielle guinéenne ont officiellement déposé un recours auprès de la juridiction compétente, la Cour constitutionnelle.

Il s’agit de Faya Millimono, du Bloc Libéral (BL), de Papa Koly Kourouma, de Génération pour la réconciliation, l’unité et la prospérité (Grup) et de Lansana Kouyaté, du Parti de l’espoir pour le développement national (Pedn). C’est conformément aux dispositions légales en la matière qui précisent la date de recevabilité des recours devant l’instance judiciaire que ces trois candidats ayant participé à élection du 11 octobre dernier ont déposé un recours. Selon cla réglémentation, les candidats disposent d’une semaine à compter de la date de proclamation des résultats par la Commission électorale indépendante pour faire valoir leur droit de réclamation. Quant à la cour constitutionnelle, elle dispose à son tour aussi d’une semaine pour se prononcer sur la validité ou non de ces résultats. Rappelons que les résultats provisoires créditent le président Condé de 57,85 % des suffrages. Ce qui lui a assuré une réélection dès le premier tour.