La Nouvelle Tribune

Nigéria: 45 membres de Boko Haram arrêtés et presentés au juge

Espace membre

La lutte contre la secte islamique nigériane continue et semble porter parfois ses fruits. Au moins 45 membres du groupe terroriste sont desormais dans les mains de la police nigériane. L'annonce a été faite dans la soirée de ce domanche 25 octobre par les autorités de la police.

En effet, ils étaient une soixantaine à être appréhendés le mois dernier à Lagos. Selon la même source policière, 45 membres présumés du groupe islamiste ont été presentés au juge. En attendant l'annonce du verdict de leur jugement, ces derniers ont dejà une idée de leur sort : ils risquent la peine capitale. Malgré les efforts du gouvernement nigérian à venir à bout de cette secte, les hommes de Abubakar Shekau continuent leur sale besogne sur le territoire, voire même dans la sous-région (au Cameroun et au Tchad).

Vendredi dernier, la secte islamique a attaqué une mosquée à l'heure de la prière martinale. Plusieurs personnes ont succombé à cet attentat-suicide et d'importants dégâts materiels ont été enregistrés. Maiduguri dans l'état de Borno (Nord du Nigéria), est devenue la cible privilegiée du groupe islamique.