La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire : Les assurances du président de la commission électorale

Espace membre

Ce samedi 24 octobre, à moins de 24 heures du scrutin présidentiel ivoirien, le président de la Commission électorale indépendante (CEI), institution chargée de l’organisation de l’élection présidentielle, s’est adressé aux Ivoiriennes et aux Ivoiriens.

Dans son adresse faite il y a quelques heures au siège de la commission sis aux deux Plateaux, le président Youssouf Bakayoko après avoir fait le point du déroulement sans heurt de la campagne électorale, a donné des assurances quant au déroulement du vote et la proclamation des résultats dans les « meilleurs délais ». Aussi, le premier responsable de l’organisation de cette élection présentée comme celle « de la sortie définitive de (la Côte d’Ivoire) de ses clivages  ethniques et tribaux », a-t-il invité chacun des électeurs, à exercer son droit fondamental légitime, celui de choisir le futur Président de la République, en toute responsabilité, dans le calme, la non-violence et la discipline.

L’intégralité de la déclaration du président de la CEI, Youssouf Bakayoko

Ivoiriennes, ivoiriens, chères sœurs, chers frères,

Le collège électoral de notre pays se rendra aux urnes, demain dimanche 25 octobre, pour choisir le Président de la République.

En prélude à la tenue de ce scrutin, et comme je vous l’avais annoncé le 08 octobre 2015, la campagne électorale qui a été ouverte le vendredi 09 octobre, s’est achevée à minuit hier vendredi 23 octobre.

Aucun incident majeur n’a été relevé au cours de cette campagne. Chacune et chacun des candidats a pu présenter et expliquer à la population, quinze jours durant, son projet de société et ses ambitions pour notre pays.

La Commission Electorale Indépendante (CEI) se réjouit du climat globalement paisible dans lequel s’est déroulée cette campagne. Aussi, voudrais-je exprimer la profonde gratitude de notre Institution à tous et à chacun, pour l’esprit de discipline, de convivialité  et même de fraternité qui a régné tout au long de cette campagne électorale.

Nos remerciements appuyés aux organes de presse et aux médias d’Etat en particulier qui ont joué leur partition au mieux.

Merci également à tous nos partenaires nationaux et internationaux qui nous accompagnent au quotidien dans la conduite du processus électoral.

Chers frères et sœurs,

 Le vote du dimanche 25 octobre, comme nous le savons et le sentons tous, constitue un défi majeur pour notre pays et notre jeune démocratie.

Toute la classe politique ivoirienne et les observateurs avisés de l’évolution socio-politique de notre pays s’accordent, en effet, à présenter ce scrutin comme celui de la sortie de définitive de notre chère Nation de ses clivages  ethniques et tribaux qui ont causé tant de torts et de souffrances à notre pays.

Avec l’appui du Gouvernement ivoirien, des Partenaires Extérieurs et de pays amis de la Côte d’Ivoire, la Commission Electorale Indépendante a mis en place tous les mécanismes nécessaires à la tenue et au bon déroulement du scrutin du dimanche.

Elle voudrait inviter maintenant, chacun d’entre nous, électrice et électeur, à exercer son droit fondamental légitime, celui de choisir le futur Président de la République, en toute responsabilité, dans le calme, la non-violence et la discipline.

La Commission Electorale Indépendante s’engage à rendre public et en toute transparence, les résultats provisoires du scrutin, dans les meilleurs délais.

Elle donne à cet égard, d’ores et déjà, l’assurance et la garantie à tous, que seuls les résultats issus des urnes seront proclamés, comme elle l’a toujours fait.

Puisse la Côte d’Ivoire, notre cher pays, chanter à l’unisson à l’issue de ce scrutin, l’hymne de son enracinement définitif aux valeurs universelles de la démocratie.

 

Je vous remercie

 

 Youssouf BAKAYOKO

          Président de la Commission

            Electorale Indépendante

 

 Envoyé spécial en Côte d'Ivoire