La Nouvelle Tribune

Côte-d’Ivoire: Interdiction d’une marche de l’opposition

Espace membre

Non! Elle n’aura pas lieu. Une opposition formelle à la demande de manifestation. Telle est la décision des autorités locales de la préfecture d’Abidjan, capitale économique de la Côte-d’Ivoire, suite à une demande de l’opposition pour l’organisation d’une marche.

En effet, cette manifestation de l’opposition a pour but de demander l’annulation du l’élection présidentielle prévue le dimanche 25 octobre dans le pays. Cette démarche est l’initiative de l’ancien président de l’Assemblée nationale et président du parti Liberté et démocratie pour la république (Lider), Mamadou Koulibaly. Selon ce dernier, le scrutin du dimanche prochain ne présente aucune garantie de sécurité. Mieux, il dénonce des fraudes en cours pour donner un second mandat au président actuel, Alassane Ouatarra.

Le motif du refus de l’organisation de cette manifestation par les autorités locales se justifie par des craintes de débordement puisque l’initiateur de cette marche de l’opposition, Mamadou Koulibaly, ancien candidat à l’élection du 25 octobre, s’est retiré de la course présidentielle.