La Nouvelle Tribune

Congo: six blessés par balles lors d’une manifestation

Espace membre

On le redoutait, les manifestations contre le référendum constitutionnel organisées ce mardi 20 octobre dans la capitale Brazzaville ont effectivement dégénéré.  En effet, l’opposition avait appelé à manifester très tôt ce matin dans plusieurs régions du pays pour protester contre le projet constitutionnel du président Dénis Sassou-Nguesso.

Un projet qui lui permettrait de se maintenir au pouvoir. Mais un quartier retient l’attention des forces de l’ordre. Le quartier Bacongo, situé dans la capitale Brazzaville est considéré comme le bastion de l’opposition. Des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de sécurité. Usant de gaz lacrymogènes et des canons à eaux pour disperser les manifestations, les forces de l’ordre ont aussi tiré à bout portant dans une foule fortement mobilisée pour la cause. Bilan, huit blessés dont six(06) grièvement par balles.  Sur place, les services de secours ont évacué les blessés dans les hôpitaux les plus proches. Le gros souci des médecins est le manque de moyens matériels pouvant servir à soigner les blessés.