La Nouvelle Tribune

20 octobre 2015 : Mouammar Kadhafi, 04 ans déjà !

Espace membre

Ce jour, mardi 20 octobre 2015, cela fait 04 ans jour pour jour, qu’est mort, Mouammar Kadhafi, l’ex-dirigeant libyen. L’homme dont le renversement a sombré la Libye dans le chaos est mort le 20 octobre 2011 dans la ville de Syrte avec un de ses fils, Mouatassim Kadhafi.

Le guide de la révolution de la Jamahiriya arabe libyenne a été tué après environ dix mois d’intenses combats opposant des mouvements rebelles regroupés au sein d’un Conseil national de la transition (Cnt) et les forces gouvernementales. Les nouvelles autorités libyennes avaient à l’annonce de son décès, indiqué qu’il a été tué dans des échanges de tirs nourris. Cette version sera, un an plus tard balayée du revers de la main par l’Ong Human right watch qui parle d’un assassinat crapuleux du « dictateur » dans un rapport de 50 pages intitulé « Death of a dictator : Bloody vengeance in Syrte » qui veut dire « Mort d’un dictateur : vengeance sanglante à Syrte ».

Des vidéos amateurs montrent Mouammar capturé vivant saignant d’une blessure à la tête. L’ancien homme fort de la Libye sur ces vidéos, était violemment tabassé par ses bourreaux, d’autres à coups de baïonnette le lacéraient jusqu’à ce qu’il perde connaissance pour être embarqué dans une ambulance sans vie. Khalid Ahmed Raid, un commandant de la brigade de Missrata qui s’est confié à Hrw, a parlé d’une « scène violente, Kadhafi, jeté à l’avant d’une camionnette ». Tout ceci se passait, il y a 04 ans. Les groupes armés qui comptaient prendre le contrôle du pays après son départ s’entredéchirent et la Libye sans Kadhafi, est à ce jour, un pays en lambeau, en proie à des organisations djihadistes.

Le pays est dirigé par deux gouvernements rivaux dont l’un installé à Tobrouk et soutenu par la communauté internationale et l’autre soutenu par de puissantes milices de Zintane à Tripoli. Toutes les tentatives de la communauté internationale pour réconcilier les protagonistes sont vaines.