La Nouvelle Tribune

Nigeria : deux kamikazes font 11 morts

Espace membre

Jusqu’où ira la secte islamique Boko-Haram? Le président nigérian pourra t-il tenir sa promesse d’en finir avec les hommes de Abubakar Shakau? Pour le moment, Boko-Harm continue de perpétrer des attentats dans le pays. Ce dimanche 18 octobre, le groupe terroriste a encore fait parler de lui.

Deux femmes kamikazes ont fait exploser leurs charges dans le nord-est du Nigeria plus précisément dans le village de Dar. Conséquence: au moins 11 morts et d’importants dégâts matériels. La méthode utilisée n’est qu’une simple diversion. Pendant que les habitants de ce village fuyaient une attaque du groupe terroriste, les deux femmes kamikazes quant à elles ont activé leurs explosifs.

Le chef du gouvernement local de Madagali, Maina Ularamu a donné plus d’explications sur le drame. Selon ses propos, c’est au moment où les populations du village de Dar se cachaient dans la brousse pour fuir une attaque de la secte islamique, Boko-Haram, que les deux femmes Kamikazes se sont glissées parmi les habitants et ont par la suite commis l’irréparable. Mieux, le chef local fait comprendre que des hommes armés ont tiré sur les survivants de cet attentat.