La Nouvelle Tribune

Nigéria : un responsable de l'armée condamné à 6 mois de détention

Espace membre

Les attaques de Boko Haram vont grandissantes. Au même moment que ces terroristes sèment la terreur et tue des honnêtes citoyens, certains hauts gradés de l’armée nigérianne en font les frais. Le mercredi 7 janvier 2015, la secte islamiste a attaqué la zone de Baga.

Une localité située dans l’Etat de Borno au Nord du Nigéria. Ce fut un raid d’une rare violence. Cette attaque considérée comme l'une des plus meurtrières jamais commise, a fait plusieurs centaines de victimes. Depuis, les autorités de l’armée du Nigéria cherchent les raisons qui expliquent ce massacre et traquent les fautifs.

Le jeudi 15 octobre 2015, Enitan Ransome-Kuti, général de brigade, a été tenu responsable de la saisie des armes par la secte. Enitan Ransome-Kuti a écopé de 6 mois de prison pour désertion, accusé d’avoir laissé les insurgés piller une caserne des troupes nigérianes. Avant lui, des soldats avaient déjà été condamnés. Ces hommes en armes avaient refusé de coopérer pour déjouer les attaques des islamistes.