La Nouvelle Tribune

Guinée : Cellou Dalein Diallo renonce à la saisine de la Cour constitutionnelle

Espace membre

Envisagée après la proclamation officielle des résultats provisoires par la commission électorale (Céni), la saisine de la Cour constitutionnelle par le chef de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Dialo n'est plus d'actualité. Il ne formulera plus de recours devant la cour constitutionnelle. C’est formel et officiel. Cellou Dalein Diallo l’a annoncé cet après midi lors d’une déclaration qu’il a lue dans sa maison à Conakry, capitale de la Guinée.

Au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle du dimanche 11 octobre dernier, les sept autres candidats à cette élection et opposés au président sortant, Alpha Condé, avaient dénoncé des fraudes massives et aussi l’annulation pure et simple de cette élection. Mieux, hier vendredi, pendant que la commission électorale nationale indépendante (Céni) avait publié les résultats qui créditaient Alpha Condé de près de 92 % des suffrages exprimés, l’opposition a envisagé la saine de la cour constitutionnelle et même la cour suprême pour l’annulation de l’élection.

Mais désormais, ce n’est plus le cas. Cellou Dalein Diallo a appelé ces militants à une manifestation pacifique juste après la proclamation officielle des résultats provisoire prévue pour ce samedi 17 octobre aux environs de 19 heures (heure locale). Si l’on sait qu’aucune manifestation n’est pacifique en Guinée, l’on craint déjà des violences dans le pays. Des violences qui pourraient débordées. Le spectre de 2010 plane de nouveau sur la Guinée.