La Nouvelle Tribune

Présidentielle en Guinée: pas de fraudes majeures, selon Alpha Condé

Espace membre

L’organisation du premier tour de l’élection présidentielle du dimanche dernier en Guinée a été parfaite. C’est ce que le chef du gouvernement guinéen, le président sortant Alpha Condé à laissé entendre. Par contre, il reconnait quand même quelques couacs notés ci et là.

Pour le gouvernement, ces quelques dysfonctionnements notés ne sont pas de nature à entacher la crédibilité de l’élection. Les observateurs internationaux ont aussi salué le bon déroulement de l’élection du dimanche dernier. Malgré l’appel au calme et la retenue du président sortant Alpha Condé, des violences ont été notées hier mardi 13 octobre, entre les  partisans de Cellou Dalein Diallo et les éléments de la police nationale à Conakry. Les sept autres candidats en lice pour le compte de cette élection ont d’ores et déjà appelé à l’annulation de l’élection.

Ils dénoncent par ailleurs, le bourrage des urnes,  la falsification des procès-verbaux, l’empêchement de délégués des autres partis à l’exception de ceux du parti au pouvoir à avoir accès aux bureaux de vote, pour ne citer que ceux-là. Ainsi, Sydia Touré, Cellou Dalein Diallo et les autres candidats opposés au président sortant Alpha Condé, ont laissé entendre lundi dernier, qu’ils ne reconnaitraient pas les résultats qui seront proclamés par la Céni. Rappelons que ces resultats sont attendus le vendredi prochain.