La Nouvelle Tribune

ONU : la Chine vient en renfort à l’Afrique

Espace membre

Le maintien de la paix en Afrique préoccupe la Chine. 8.000 soldats aptes à intervenir promptement : c’est ce que la deuxième puissance au monde a promis mettre en place pour soutenir les forces en places en Afrique. Selon la Chine, la paix est le seul levier du développement.

Et il ne peut être possible que si tous les Etats se sentent concernés. La Chine veut alors consacrer désormais, une partie de ses ressources à l'Afrique. Cette intervention de la Chine en Afrique a été annoncée par le président Xi Xinping à l'ONU. Un investissement sur cinq années de cent millions de dollars est prévu à cet effet. Cette contribution financière, sera unique et permettra d'optimiser le fonctionnement de l’Union Africaine, une organisation qui cherche avant tout à asseoir la paix et à défendre les états africains à l'international. Ce ne sera pas tout.

Toujours pour le développement et la paix, la Chine va octroyer à l’ONU un milliard de dollars sur une période de dix ans. Les objectifs de la Chine, 2è puissance économique après les Etats-Unis, sont énormes. Et dans son engagement, elle n’envisage pas, d'après le président chinois, dominer les Etats les moins développés, mais plutôt les aider dans leur marche vers le développement, pour qu'ils ne soient pas des proies pour les plus forts. Dans les points forts qui ont été abordés lors du sommet de l'ONU, un plan de développement durable a été mis en place, et d’ici 15 ans, si tout va bien, il sera exécuté et concrétisé.

Depuis quelques années, le marché africain est submergé de produits et d'investissements chinois. Le pays de Xi Jinping a également initié la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (BAII). Cette nouvelle Banque, sera fonctionnelle avant 2016 et fera ses actions uniquement en Asie.