La Nouvelle Tribune

Présidentielle en Guinée: vers un rejet des résultats du premier tour?

Espace membre

Ça sent mauvais pour la Guinée-Conakry. L’ombre du boycott plane sur l’élection présidentielle qui s’est déroulé hier, dimanche 11 octobre. Malgré l’affluence et le climat de paix qui ont caractérisé cette élections, quelques dysfonctionnements ont été note ci et là.

Mais très tôt ce matin, avant même le début du dépouillage et de la centralisation des résultats dans toutes les 177 prefectures, que compte le pays, l’ancien premier ministre et candidat, Sydia Touré a dénoncé de fraudes graves. Il a même parlé de tripatouillage et des bourrages d’urnes dans la Haute-Guinée, son fief électoral qu’il partage avec le président sortant, Alpha Condé.

Le président de l’Union des forces républicaines (Ufr) ainsi appelé à l’annulation du scrutin. Cette fois-ci, six autres candidats en lice pour cette élection, ont dénoncé à leur tour des fraudes massives. Ils disent ne pas accepter les resultats de cette élection. Tous désormais contre le président sortant, Alpha Condé, ils sont prêts à ne pas reconnaitre les resultats du premier tour.