La Nouvelle Tribune

Anacarde : la Côte d’Ivoire détrône l’Inde

Espace membre

La Côte d’Ivoire est le nouveau N°1 de la production d’anacarde. Avec 700.000 tonnes d’anacarde produites cette année, ont annoncé les autorités ivoiriennes de l’agriculture, la Côte d’Ivoire s’est hissée au rang de premier producteur mondial de cette culture.

Jeudi dernier, à l’occasion de la deuxième Journée nationale de récompenses des acteurs des filières coton et anacarde, Mamadou Sangafowa Coulibaly, ministre ivoirien de l’agriculture a précisément déclaré « la production de l’anacarde a atteint plus de 700 000 tonnes cette année. Avec ces 700 000 tonnes, la Côte d’Ivoire est passée premier producteur mondial de l’anacarde ».

En devenant désormais le premier producteur mondial de l’anacarde, la Côte d’Ivoire détrône l’Inde. Ceci selon le ministre, est le fruit de multiples réformes entreprises il y a deux ans, pour redynamiser ce secteur. Le hic, sur les 700 000 tonnes d’anacarde, seulement 45 000 tonnes ont été localement transformées selon Malamine Sanogo, le Directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde.

Cette situation, le gouvernement Ouattara, si on s’en tient aux déclarations du ministre Coulibaly, peut la renverser en recherchant des moyens pour l’implantation d’unité de transformation dans le pays. En dehors de l’anacarde, la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial du cacao. Ce qui lui a valu d’obtenir le transfèrement de Londres à Abidjan, du siège de l’instance internationale de gestion de la filière cacao. Le pays est au plan continental, le premier producteur de palme, 3ème producteur de coton et meilleur producteur africain dans d’autres cultures.