La Nouvelle Tribune

Maroc-Espagne : Un axe contre les djihadistes de l’Etat Islamique.

Espace membre

La coopération policière entre les royaumes du Maroc et de l’Espagne s’est accrue depuis que les deux Etats se sentent principalement visés par des groupes radicaux.

 

L’Espagne a relevé son niveau d’alerte antiterroriste d’1 cran. Le pays a atteint un niveau de 4 sur 5 et a dès le 26 juin renforcé sa surveillance sur le territoire national. Ceci a commencé par l’arrestation d’un groupe de radicaux. Cette arrestation a fait avorter des attentats de grande échelle qui s’étendrait jusqu’en France, dans les villes de Paris et de Lille dont l’attaque du train Thalys entre ces deux villes. La multiple interprétation opérée par la police espagnole met le royaume dans le viseur des dijadistes.

La situation en Espagne ressemble fort à son voisin méditerranéen le royaume chérifien. Les deux Etats ont renforcé leur coopération en créant un axe commun contre l’organisation Etat islamique en Syrie et en Irak. Cette coopération s’est soldée par l’arrestation de dix personnes appartenant à un même réseau. Ces dix prévenus sont soupçonnés de recruter et d’envoyer des djihadistes en Syrie et en Irak. Les nouveaux recrus sont majoritairement des femmes. Ils sont endoctrinés puis envoyés au combat pour rejoindre les troupes de Daesh.