La Nouvelle Tribune

Niger: Diffa endeuillée par des attaques de Boko Haram

Espace membre

La ville de Diffa au Sud-est du Niger est endeuillée depuis ce dimanche suite à un assaut meurtrier des kamikazes du groupe fondamentaliste Boko Haram. Selon une source humanitaire, six personnes dont un gendarme ont été tuées dans des attentats-suicides qui ont eu lieu en plein cœur de la ville.

Le bilan total est de dix morts avec les corps de quatre kamikazes auteurs des attentats-suicides selon la même source. Ces agents de la mort étaient, selon les témoins arrivés à Diffa à pieds portant sur eux des ceintures d’explosifs. Des explications données sur le drame, un premier kamikaze s’est d’abord fait exploser en tuant le gendarme qui l’a intercepté. Les forces de sécurité nigérienne ont aussi abattu deux des kamikazes qu’ils ont identifiés après une course poursuite. Le quatrième kamikaze a réussi à exploser sa charge devant un commerce tuant, vendeur et acheteurs. Selon les services de sécurité nigériens, Boko Haram multiplie les attaques dans le sud-est du pays depuis deux semaines. Plus récent, jeudi et vendredi derniers, une attaque des hommes de Boko Haram près de la frontière nigériane a coûté la vie à deux soldats nigériens.Malgré les interventions conjointes des armées du Nigéria, du Cameroun, du Tchad et du Niger, Boko Haram rebaptisé groupe Etat islamique en Afrique de l’ouest, continue de multiplier ses attaques mêmes si la fréquence et les dégâts semblent être considérablement réduits comparativement au début de l’année.