La Nouvelle Tribune

Un prêtre homosexuel polonais sanctionné par le vatican

Espace membre

Krzystof Charamsa, un prêtre polonais a annoncé via Corriere della Sera, un journal italien son homosexualité mettant à mal l'Eglise catholique. La sanction n'a pas tardé. 

"Réveille-toi, Eglise, Cesse de persécuter les innocents. Je ne veux vraiment pas détruire l’Eglise, je veux l’aider, et surtout je veux aider ceux qu’elle persécute. Mon coming out doit être un appel au synode pour que l’Eglise arrête ses actions paranoïaques à l’égard des minorités sexuelles" a t-il déclaré entre autres. Le prêtre n'y est pas allé par quatre chemins s'affichant même avec son compagnon.

Le Vatican a immédiatement réagi en lui retirant une de ses responsabilités. Krzystof Charamsa en plus d'être prêtre occupait également la fonction de théologien au sein de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Il ne plus prétendre à ce poste et son statut de prêtre sera discuté lors d'une réunion prochaine. Plusieurs médias assurent qu'il ne pourra à coup sûr plus exercer. 

Mais déjà plusieurs associations pour la cause des homosexuels se sont insurgées contre les mesures prises par le Vatican, qualifiant l'Eglise catholique d'homophobe. Toutefois, il faut également préciser qu'une sanction similaire aurait été prise si le prêtre avait avoué avoir une relation avec une femme. "Ce qui est en cause ici c'est d'abord la relation entretenue par le prêtre quelque soit sa nature", précisait un internaute.

Affaire à suivre!