La Nouvelle Tribune

Syrie : Lavrov fait le point à l'ONU

Espace membre

La lutte contre l’Etat Islamique préoccupe toujours les patrons de l’Organisation des Nations Unies. Le sujet a fait l'objet de maintes déclarations du diplomate russe Sergueï Lavrov ce jeudi. Son exposé était porté sur plusieurs points. D’abord, trouver un moyen de coopérer avec la Syrie, pour sortir des différents conflits.

Lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU, il a affirmé que la Russie ne pouvait faire partir d’un groupe qui agit sans procuration de l’ONU ou qui n'a pas reçu une demande officielle de l’État concerné. Le chef de la diplomatie a donné ensuite une explication aux bombardements de l’aviation russe contre l’EI, depuis mercredi. Leur seul but: porter secours aux territoires pris en otage par les djihadistes. Il a rappelé que son pays avait reçu pour cela un appel à l'aide des autorités officielles syriennes. 

Et pour finir, Moscou prévoit également fournir des armes aux Kurdes. Ceux-ci, selon le ministre, occupent une place de premier rang au centre de l’information à Bagdad en Irak. Sergueï Lavrov, après avoir répondu aux préoccupations des journalistes, les a convié à « écrire la vérité, toute la vérité et rien que la vérité. »