La Nouvelle Tribune

Justice : un roi condamné à 12 ans de prison en Afrique du Sud

Espace membre

Condamnation historique d’un roi en Afrique. Bouyelekhaya Dalindyebo, roi des Thembus, le groupe ethnique de Nelson Mandela a été condamné jeudi à 12 ans de prison.

Cette sentence a été prononcée par la plus haute Cour d’appel du pays de l’Arc-en-ciel. Cette tête couronnée a été condamnée pour une kyrielle d’infractions dont agression, enlèvement, incendie volontaire et plus. Ce roi controversé avait sous prétexte de vouloir discipliner des membres de sa tribu, incendié des maisons de plusieurs familles, fait enlever certains et soumis d’autres à des sévices corporels graves. Pour la défense du monarque, on ne pouvait assimiler les incendies de maisons qu’il a provoqué à des incendies criminels. Les avocats du roi estiment qu’en sa qualité de monarque, toutes ces propriétés lui appartenaient. Le roi politicien d’Afrique du Sud était un membre de l’Anc, le parti au pouvoir duquel il a démissionné pour rejoindre un parti de l’opposition. A la mort de Nelson Mandela, il avait refusé d’assister aux funérailles à cause des différents entre lui et l’actuel chef de l’Etat sud-africain, Jacob Zuma. Très critique envers Jacob Zuma, il a même promis cesser de fumer du chanvre indien si et seulement si le président renonçait à la corruption.