La Nouvelle Tribune

Appel aux djihadistes : le Rsp parle de canular à dormir debout et de flagonnerie

Espace membre

Accusé d’appeler des djihadistes à la rescousse pour déstabiliser le Burkina Faso, le Régiment de sécurité présidentielle, a répondu ce mardi au gouvernement de transition dans un communiqué. Cette accusation selon les ex-putschistes, est l’un des « canulars à dormir debout ! » qu’invente « la transition dévoyée de Messieurs Kafando, Zida » pour nourrir « la plus éhontée des propagandes mensongères » sur leur unité militaire.

Dans le communiqué disent-ils, c’est « consciente des capacités opérationnelles exceptionnelles et optimales du Rsp que la propagande du régime corrompu de la transition nous attribue des alliés immaginaires chez de prétendus djihadistes, dans des pays étrangers, dans des forces étrangères ». Selon le Rsp, cela « relève de l’imagination de ces peureux qui n’auraient jamais dû prétendre à la direction » du Burkina Faso. Les soldats du Rsp nient toute association à un quelconque groupe djihadiste et forces étrangères dans le dessein de « nuire à la paix et à la sécurité du territoire du Faso ». Ils assurent qu’ils n’ont nullement besoin « sur le plan opérationnel, d’aucune unité militaire étrangère, encore moins d’une bande d’obscurantistes quelconque pour se faire respecter ».