La Nouvelle Tribune

Syrie: accord entre Washington et Moscou sur le sort de Bachar al-Assad?

Espace membre

Quel sort réserver à Bachar al-Assad ? L’écarter ou le maintenir à la tête de la transition.  C’est l’un des principaux points qui divisent les différentes parties impliquées dans la résolution de la crise syrienne.

Débuté en mars 2011 ;  elle fait aujourd’hui environ 250 000 morts et des millions de réfugiés. Le désaccord sur ce point fait partie des raisons de l’échec des conférences des Nations Unies sur le pays. Lesdites rencontres se sont tenues à Genève, en Suisse, en juin 2012 et février 2014. La Russie et l’Iran soutiennent le maintien de Bachar al-Assad à la tête du pays. Visiblement, l’occident et les alliés de Damas aplanissent leurs divergences sur la place à accorder à Assad. En tout cas, une conseillère de Bachar al-Assad vient de déclarer que les Etats-Unis et la Russie ont trouvé un «accord tacite» en vue du règlement de la crise. Le contenu dudit accord n’est pas encore dévoilé. L’information n’est pas confirmée par Washington, ni Damas. Mais l’on suppose qu’il concerne l’un des points de désaccord qu’est l’avenir du président Assad. Surtout que, la chancelière allemande, Angela Merkel, penche aussi pour un dialogue avec le président syrien.