La Nouvelle Tribune

Armement: l’Egypte va reprendre les deux navires Mistral non livrés à la Russie

Espace membre

Après le business manqué avec la Russie, la France vient de trouver un nouveau preneur pour ses deux navires Mistral : l’Egypte. L’annonce a été faite ce mercredi 23 septembre par la présidence française, par voie de communiqué et également sur les réseaux sociaux.  

«François Hollande et le président Sissi se sont accordés sur les modalités de l’acquisition par l’Egypte des deux Mistral », a annoncé l’Elysée sur son compte Twitter officiel à 13h. Pour rappel, la vente des deux navires avait été conclue entre la France et la Russie en 2011, sous Nicolas Sarkozy. Mais après l’éclatement de la crise ukrainienne, les autorités françaises actuelles ont refusé de livrer les deux navires à la Russie. Paris accuse Moscou de soutenir les rebelles séparatistes pro-russes de l’est de l’Ukraine.

Le 17 septembre dernier, l’Assemblée Nationale a approuvé la décision d’annulation de vente. La France a même remboursé à la Russie près d’un million d’euro déjà déboursés par la partie russe. En France, certains redoutaient une perte avec la vente des deux navires à l’Egypte. On se demande si le régime de Sissi acceptera de verser les 950 millions d’euros nécessaires. Le gouvernement a rejeté cette thèse. Cependant, le montant conclu entre Hollande et Al Sissi n’a pas encore été dévoilé.Aavec ces deux bâtiments militaires, l’Egypte renforce sa force de frappe et s’équipe pour mieux sécuriser le Canal de Suez et faire face à la menace terroriste venant de la Lybie, voisine.