La Nouvelle Tribune

Présidentielle américaine: les désistements ont commencé chez les Républicains

Espace membre

« Aujourd’hui, je suis appelé à donner l’exemple en aidant à défricher le terrain de sorte à envoyer au sommet un message positif et conservateur. C’est pourquoi, je suspends ma candidature ». C’est ainsi que Scott Walker a annoncé son désistement de la course à la Maison Blanche.

Il a fait cette annonce ce lundi 21 septembre lors d’une conférence de presse tenue à Madison, la capitale de l’Etat du Wisconsin dont il est le gouverneur.  Il devient ainsi le deuxième candidat républicain à  sortir de la course. Et ce, après Rick Perry, l’ex-gouverneur du Texas qui a jeté l’éponge le 11 septembre dernier. Le gouverneur Paul Walker ne sera donc pas le candidat républicain à la présidentielle de novembre 2016, aux Etats-Unis. Il avait pourtant débuté cette course à l’investiture républicaine en grande trombe. Mais l’entrée en scène du truculent et richissime homme d’affaires Donald Trump a changé la donne au sein des Républicains. Le magnat de l’immobilier est d’ailleurs à la tête des sondages. Pour les primaires républicains, 15 candidats sont toujours en lice. Et Trump, le controversé, est favori.