La Nouvelle Tribune

WWF: en 40 ans, 49% de la faune marine en moins

Espace membre

L’enjeu détermine le jeu et l’action. Pour mieux interpeller la communauté internationale qui se réunit en décembre à Paris pour le sommet mondial sur le climat (Cop21), l’Ong WWF a anticipé la publication de son rapport annuel.

Intitulé  «Planète vivante océan», le rapport 2015 met en exergue l’impact de l’action de l’homme sur la faune marine. On retient qu’en quarante ans, la faune marine a diminué de moitié. Aucune partie de la population faunique marine n’est épargnée. Des poissons aux reptiles en passant par les oiseaux et les mammifères ; tous sont concernés.

Plus grave encore, l’Ong indique que des espèces comme le thon ont vu leur population divisée par quatre. Les causes de cette situation alarmante sont la pêche, la pollution et la dégradation des littoraux. Selon WWF, les conséquences de cette diminution inquiétante de la faune marine se feront ressentir sur le plan économique et social. Etant donné que, cela va affecter l’industrie de la pêche, créer le chômage au sein des pêcheurs et mettre à mal le régime alimentaire et nutritionnel de milliards de personnes dont la principale source de protéines est le poisson.