La Nouvelle Tribune

Syrie : la Russie conseille aux occidentaux d'entamer des discussions avec Damas

Espace membre

C'est désormais un secret de polichinelle. La Russie soutient le régime de Bachar Al Assad et est formellement opposée à toute vélléité de renversement de son régime.

Mais depuis peu le pays de Vladimir Poutine semble s'être résolu à s'engager plus fermement dans le paysage diplomatique international, dans le cadre de la gestion du conflit syrien. En effet, après avoir fourni des armes et conseils au régime syrien, le gouvernement de Vladimir Poutine mène depuis peu des exercices navals aux larges des côtes syriennes.

C'est ce qu'a confirmé le ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov : "Ils sont effectués en pleine conformité avec les normes du droit international". D'après lui, la Russie veut éviter le scénario libyen en Syrie. Scénario orchestré par les occidentaux et ayant contribué à disloquer le pays, et à fragiliser les pays frontaliers, notamment le Mali.

Pour le chef de la diplomatie russe, les frappes aériennes menées par les alliés occidentaux se sont montrées inefficaces. Il est donc temps de revoir la stratégie : "Si la priorité est la lutte contre le terrorisme, nous devons mettre de côté toutes les considérations conjoncturelles telles que le changement de régime en Syrie" a t-il lancé.

Les USA, et ses alliés européens, craignent que la Russie envoie des militaires sur places pour attaquer les groupes ennemis du président Bachar. Certains de ces groupes étant alliés aux USA. De son côté, le ministre des affaires étrangères russes, les occidentaux devraient entamer des négociations avec le Al Assad, pour éviter des "incidents involontaires"