La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire : 2000 faux fonctionnaires relevés dans l’administration publique

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Grand coup de balai dans l’administration publique ivoirienne. Au total 2000 faux fonctionnaires ont été identifiés dans l’administration publique cette année à l’issue d’un contrôle. Disposant de numéros matricules comme tout bon fonctionnaire, les faussaires identifiés n’ont jamais réussi à un concours de recrutement dans l’administration publique.

Le ministre ivoirien de la Fonction publique Cissé Ibrahim Bacongo a déclaré qu’ils ont obtenu frauduleusement les numéros matricules qui leurs ont permis d'exercer à la fonction publique. La présence de faux fonctionnaires dans les rangs de l’Etat est une réalité qui a la peau dure en Côte d’Ivoire. 3000 fonctionnaires fantômes avaient été identifiés dans la fonction publique ivoirienne en 2013. Actuellement, l’Etat ivoirien qui est le plus gros employeur a 183.000 fonctionnaires. Mais, selon le dernier recensement, c’est 167 000 fonctionnaires présents à leurs postes qui ont été payés. Environ 50 % des recettes fiscales du pays sert à payer les salaires. Mais l’Etat ivoirien est à pieds d’œuvre pour réduire cette lourde masse salariale comparativement à la norme de 35% dans l’espace communautaire.