La Nouvelle Tribune

Commercialisation de médicaments : de nouvelles redevances fixées en Côte d’Ivoire

Espace membre

En Côte d’Ivoire de nouvelles redevances ont été fixées pour l’autorisation de commercialisation de médicaments. Réunis en conseil des ministres mercredi, le gouvernement ivoirien selon son porte-parole Bruno Nabagné, a par décret, réajusté les redevances de mise sur le marché des médicaments conformément à la réglementation communautaire de l’Union économique et monétaire ouest-africain (Uemoa) relative aux procédures d’homologation des produits pharmaceutiques destinés à l’homme.

Les montants fixés varient entre 50.000 et 500.000 F Cfa. Pour une Autorisation de mise sur le marché (Amm) la redevance de base pour l’homologation des médicaments s’élève à 500.000 F Cfa. Le même montant est fixé pour une variation majeure tandis que le montant pour une variation mineure est de 50.000 F Cfa. S’agissant du renouvellement d’Autorisation de mise sur le marché (Amm) le montant est fixé à 250.000 FCfa. Selon le porte-parole du gouvernement ivoirien, la recette permettra de financer les expertises techniques, la sécurisation des documents Amm, d’assurer le bon fonctionnement de la commission nationale du médicament et pour financer divers autres actes administratifs.