La Nouvelle Tribune

Cameroun : Essama Blaise, un activiste nationaliste mis en détention provisoire

Espace membre

Au Cameroun, un activiste nationaliste a été mis en détention provisoire accusé d'avoir vandalisé un certain nombre de monuments selon lui à la gloire de l'ancien colon. En effet, le camerounais s'était déjà illustré dans la destruction d'un monument à la gloire du Maréchal Leclerc, un officier français.

Mais la goutte d'eau qui a fait déborder le vase de la justice camerounaise c'est la destruction de la statue du soldat inconnu, un monument dressé à la gloire des soldats français morts pendant les guerres au Cameroun. Un comble pour l'activiste qui ne comprend pas pourquoi son pays doit honorer les colons alors que de valeureux patriotes ont perdu la vie dans ces guerres de libération sans être célébrés.

«On est entré dans un système de gouvernance où on honore nos bourreaux et on déshonore nos héros. Il fallait que cela cesse. Je préfère comme tout camerounais voir la statue du lieutenant Ndonkeng, l’un des premiers officiers de l’armée camerounaise tombé au front dans l’Extrême-nord face à Boko Haram, érigée à ce lieu…» a t-il complété toujours selon la presse nationale.  Cette action lui a valu une mise en détention provisoire. Sur son compte, l'intéressé relaie souvent les images de vandalisation des monuments comme le montre le post ci-dessous. 

Au Cameroun des internautes se sont érigés contre cette décision de mise en détention fut-elle provisoire. Certains ont comparé cette décision à celle qui a conduit à la suspension de la chaîne panafricaine Afrique Média, qui a depuis dû s'installer au Tchad et en Guinée équatoriale.

 

likons et faisons liker Posted by Essama Andre Blaise on mardi 1 septembre 2015