La Nouvelle Tribune

Tchad : des membres de Boko Haram condamnés à mort

Espace membre

10 présumés membres de la secte islamiste Boko Haram ont été condamnés à mort au Tchad par un tribunal. Les 10 personnes avaient été arrêtées suite à l'attentat de N'Djamena qui avait provoqué l'émoi au Tchad. La peine de mort dans le pays d'Idriss Déby a récemment été rétabli quelques mois après son abolition pour punir les personnes coupables d'attentats et autres actes terroristes.

Les accusés reconnus finalement comme terroristes étaient poursuivis entre autres pour destruction volontaire à l'aide de substances explosives, association de malfaiteurs, assassinats, détention illégale d'armes de guerre, consommation de substances psychotropes. 

Aucun appel n'est prévu pour les accusés. Ils n'échapperont donc pas à la peine de mort. La secte islamiste a depuis quelques mois lancés des offensives au Tchad et au Cameroun. Au Nigéria, le président Buhari se bat tant bien que mal pour lutter contre les hommes de Shekau. Il avait lancé un appel aux USA pour acheter des armes. Appel resté vain puisque le pays de Barack Obama n'a pas voulu vendre des armes au Nigéria dont l'armée est accusé selon eux, de torture.