La Nouvelle Tribune

Burundi : assassinat d’un autre leader politique

Espace membre

Administrateur de la commune d’Isale, cadre du Fnl, principal parti d’opposition, Pontien Barutwanayo a été assassiné samedi soir par des hommes armés a-t-on appris ce lundi 24 août 2015. Il a été abattu dans un cabaret où il prenait un pot avec des amis en plein cœur de sa ville.

Les assassins non encore identifiés ont indiqué des témoins, étaient arrivés dans un véhicule et ont ouvert le feu sur le groupe de personnes qui était dans le cabaret. Proche de Agathon Rwasa, il était aussi opposé au troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. Pontien Barutwanayo est devenu ainsi la troisième personnalité burundaise victime d’attaque ciblée après l’assassinat du Général Adolphe Nshimirimana, bras droit du président Nkurunziza et celui d’il y a une semaine du colonel Bikomagu.

Empêtré dans une spirale de violence avec la question du troisième mandat du préside, le Burundi peine à retrouver la paix. Très critiqué et de plus en plus isolé, le président Pierre Nkurunziza veut essayer la solution d’un gouvernement d’union nationale.

Pour cela, il a, lors de son investiture, émis le souhait de procéder à la modification de la constitution afin d’ouvir la porte d’entrée au gouvernement à ses opposants. Une idée que d’aucuns perçoivent comme un moyen d'éviter de nouvelles médiations internationales.