La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire : rebondissement dans le dossier Guy-André Kieffer

Espace membre

11 ans après la disparition du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer, disparu le 16 avril 2004 à Abidjan, le dossier portant son nom prend une tournure assez sérieuse en Côte d’Ivoire. Désormais, a-t-on appris, l’instruction de cette affaire est confiée à « une cellule spéciale d’enquête » avec davantage de moyens.

Les autorités ivoiriennes ont donc décidé de passer à la vitesse supérieure pour faire la lumière sur cette affaire qui est sur le point de connaître une nouvelle instruction en France. La constitution de la nouvelle cellule est impressionnante. Christophe Adou, le procureur de la République près du Tpi d’Abidjan plateau, Victor Coulibaly, doyen des juges d’instructions en Côte d’Ivoire et Ali Yé, le Pg de la Cour d’Appel d’Abidjan sont les magistrats de haut niveau qui forment cette cellule spéciale qui a désormais la lourde mission de conduire les enquêtes.